HOSPITALISATION

Chirurgie vasculaire

LES ESSENTIELS DE L’HOSPITALISATION

  • D’abord, prenez rendez-vous avec votre service d’anesthésie ;
  • Ensuite, prenez connaissance des risques liés à l’opération ;
  • Enfin, nous vous avons préparé une liste des documents à apporter en bas de cette page.

1. Préparez l’anesthésie

Avant l’intervention et l’hospitalisation, vous il est nécessaire de prendre rendez-vous avec le service d’anesthésie. L’anesthésiste s’assurera que vous pouvez subir une anesthésie et en choisira le type avec vous.

 

  • Clinique Saint Jean
  • Polyclinique des 3 Vallées
  • Clinique Saint Louis
  • Clinique Pasteur

2. Prenez connaissance des risques

Avant votre hospitalisation, il est important de lire l’ensemble des documents précisant les caractéristiques de votre intervention chirurgicale.

 

Vous pourrez ainsi fournir au chirurgien un consentement éclairé, après que celui-ci ait répondu à vos dernières interrogations.

 

Prenez note qu’aucune intervention chirurgicale ne sera effectuée si vous n’avez pas remis le document du consentement éclairé signé.

Chirurgie vasculaire

Documents À Apporter Le Jour De L’hospitalisation

Chirurgie Vasculaire Montpellier Hérault

PATHOLOGIES

Découvrez les principales pathologies de chirurgie vasculaire que nous traitons :

Artérite des membres inférieurs

Rétrécissement ou occlusion de la lumière des artères au niveau des jambes. Généralement due aux dépots d’athérome dans les artères. La diminution de la vascularisation et donc l’apport en oxygène entraine des douleurs des jambes.

Pathologies anévrysmales

La maladie artérielle anévrysmale correspond à une augmentation localisée du calibre des artères avec risque de rupture ou d’occlusion de l’artère. Elle atteint préférentiellement l’aorte et les artères poplitées.

Insuffisance veineuse superficielle

Lourdeurs, gonflements de jambes, picotements ou crampes musculaires. Ces symptômes sont liés au reflux de sang dans les veines superficielles.

Sténose Carotidienne

La carotide interne alimente en direct le cerveau. Un rétrécissement sur cette artère peut causer ou entrainer un risque d’accident vasculaire cérébral.

Accès vasculaire d'hémodialyse

L’hémodialyse nécessite d’avoir accès au sang pour le nettoyer. Cela peut se faire avec des cathéters ou prothèses dédiés, ou idéalement une fistule artério-veineuse, crée à partir des veines superficielles du patient.