Insuffisance veineuse superficielle

A savoir

LES ESSENTIELS DE
L’insuffisance veineuse superficielle

Qu’est ce qu’une insuffisance veineuse superficielle ?

Les veines profondes et superficielles (saphènes) au niveau des jambes permettent le retour du sang vers le cœur. Le mécanisme fait entre autres appel à des valvules, véritable système anti-retour.

Cette affection touche principalement la femme, favorisé par la grossesse, le piétinement, et les facteurs familiaux. Le sang veineux qui remonte difficilement va stagner dans les jambes, entrainant varices inesthétiques, lourdeurs de jambe, gonflement de mollet et pied, surtout en fin de journée.

principales causes

Les varices sont dues le plus souvent à une altération de la paroi de la veine, entrainant dilatation et mauvais fonctionnement, le sang pouvant stagner ou refluer vers le bas.
Les varices touchent principalement les femmes, d’un certain âge. Le nombre de grossesse et la station debout prolongée augmentent aussi le risque de varice.
Enfin, un terrain familial est souvent présent.

Symptomes

Les symptômes varient en fonction de chaque personne, et de son ressenti. Il peut s’agir d’une gène esthétique au vu des veines gonflées, d’une lourdeur de jambe, de sensations de tensions, principalement en fin de journée. Peuvent se rajouter des gonflement des pieds et chevilles(œdème), voire des démangeaisons.
Ce sont de signes qui surviennent principalement en fin de journée, calmés par la surélévation du pied.
Parfois, le sang qui stagne peut former un caillot dans une veine superficielle, c’est une para-phlebite, avec sensation de cordon induré douloureux sous la peau, en regard d’une varice.
A l’extrême, elles peuvent donner des plaies, c’est ce que l'on appelle l’ulcère variqueux.

Examens

L’écho-doppler est l’examen de référence de la pathologie veineuse superficielle, à faire
réaliser chez un angiologue.
Il permettra une cartographie précise de réseau superficiel, des veines saines et de celles
malades. Il permettra également d’orienter la thérapeutique en fonction des veines atteintes.

Accès vasculaire d'Hémodialyse

Clément Capdevila
Benjamin thévenin

Interventions

Traitements

Votre angiologue va faire la cartographie de votre pathologie veineuse, pour aider à la prise en charge la plus adaptée, permettant de traiter la cause, ainsi que les conséquences visibles ou ressenties. Quand les veines sont trop dilatées, elles ne servent plus pour le retour sanguin et peuvent donc être détruites en fonction de la gêne.

1.

Scléroses : réalisées par votre angiologue au cabinet. Cela consiste en l’injection de produits directement dans la veine pour la détruire.

2.

Le stripping saphène : consiste à enlever chirurgicalement la veine saphène malade

3.

La radiofréquence saphène : consiste à détruire par la chaleur la veine saphène malade

4.

Les phlébectomies : pour enlever les veines superficielles dilatées.

Ces interventions se réalisent en ambulatoire, sauf quelques rares cas. Elles peuvent se faire sous anesthésie locale ou générale.

Clinique Saint Jean - Sud de France

1 Place de l'Europe 34430 Saint-Jean-de-Védas.
04 67 01 01 01

Polyclinique Saint-Louis - Ganges

2 Place Joseph Boudouresques, 34190 Ganges
04 67 81 68 00

Chirurgie Vasculaire Montpellier Hérault

PATHOLOGIES

Découvrez les principales pathologies de chirurgie vasculaire que nous traitons :

Artérite des membres inférieurs

Rétrécissement ou occlusion de la lumière des artères au niveau des jambes. Généralement due aux dépots d’athérome dans les artères. La diminution de la vascularisation et donc l’apport en oxygène entraine des douleurs des jambes.

Pathologies anévrysmales

La maladie artérielle anévrysmale correspond à une augmentation localisée du calibre des artères avec risque de rupture ou d’occlusion de l’artère. Elle atteint préférentiellement l’aorte et les artères poplitées.

Sténose Carotidienne

La carotide interne alimente en direct le cerveau. Un rétrécissement sur cette artère peut causer ou entrainer un risque d’accident vasculaire cérébral.

Accès vasculaire d'hémodialyse

L’hémodialyse nécessite d’avoir accès au sang pour le nettoyer. Cela peut se faire avec des cathéters ou prothèses dédiés, ou idéalement une fistule artério-veineuse, crée à partir des veines superficielles du patient.