pathologies anévrysmales

A savoir

LES ESSENTIELS DE
Patholgies anévrysmales

Qu’est ce qu’un anévrisme de l’aorte ?

L’aorte est la principale artère du corps humain. Elle naît à la sortie du cœur, descend dans le thorax puis le ventre, en donnant de nombreuses branches pour les organes intra-abdominaux puis les jambes. On parle d’un anévrisme de l’aorte lorsque celle-ci n’a plus de bords parallèles sur une zone, qui est donc dilatée par rapport au reste du vaisseau. Plus le diamètre est important, plus le risque de rupture du vaisseau est important.

Qu’est ce qu’un anévrisme poplité ?

L’artère poplitée se situe derrière le genou, après l’artère fémorale, et avant les artères de jambe. Là encore, l’anévrysme est une dilatation localisée de cette artère. Le risque n’est ici pas la rupture, mais l’occlusion. Des caillots peuvent en effet se former progressivement dans l’anévrysme, et partir boucher les artères en dessous, voire l’anévrysme lui-même.

principales causes

L’anévyrsme est principalement une maladie de l’homme, à partir de 60 ans.
Cette pathologie est retrouvée également plus fréquement chez les patients présentant des
facteurs de risque cardiovasculaire : le tabac, l’hypertension). Il existe aussi parfois un terrain
familial.
Dans de rares cas, l’origine peut être infectieuse ou inflammatoire.

Symptomes

On peut laisser le premier chapitre sur l’anévrysme aortique. Et on enlève le suivant
A la place :
L’anévrysme poplitée est aussi dans la majorité des cas non douloureux. Il devient
symptomatique quand il se bouche, ou quand son contenu se détache pour aller boucher les
artères en dessous.

Examens

L’examen de première intention est souvent l’écho-doppler, réalisé par un angiologue. C’est un examen non invasif et non douloureux, qui permettra de localiser les anévrysmes, leur extension et leur contenu. Il permet d’apprécier le retentissement de ces lésions sur les artères sous-jacentes.
Il peut être limité dans l’exploration de certaines artères profondes ou trop calcifiées.
Le scanner avec injection de produit de contraste (angioscanner) reste l’examen de référence.
Il permet de mesurer précisément la taille de la lésion, de vérifier sa position par rapport aux autres artères, ainsi que l’état des artères sous-jacentes. Il va permettre d’évaluer la faisabilité des différents type de traitements et ainsi définir la stratégie opératoire

Cet examen nécessite l’injection d’un produit de contraste iodé qui peut etre contre-indiqué en fonction notamment de l’état des reins.
L’IRM avec injection de produit de constraste peut aussi apporter cette vision d’ensemble des vaisseaux. Néanmoins, la disponibilité en est plus réduite, de même parfois que la qualité des images, apportant des renseignements différents sur les artères.

Accès vasculaire d'Hémodialyse

Clément Capdevila
Benjamin thévenin

Interventions

Traitements

L’indication du traitement dépend du diamètre mais aussi de l’aspect de l’anévrisme, de sa localisation, de sa vitesse de croissance. D’autres critères médicaux liés à l’âge et à l’état de santé du patient entrent aussi en jeu.

Le risque de rupture d’un anévrysme de l’aorte abdominale devient significatif à partir de 55 mm.

Un anévrysme poplité présente un risque significatif de complications à partir de 20 mm ou devant la présence de caillots dans l’anévrysme ou les artères en aval.

Les anévrysmes peuvent être opérées selon plusieurs techniques, adaptée au type d’anévrysme et son extension :

1.

La prise en charge chirurgicale par pontage

2.

La prise en charge endovasculaire avec stents couverts ou endoprothèse aortique, simple ou complexe.

A noter

Les durées d’intervention et de séjour dépendent de l’acte réalisé et des suites opératoires.
scanner d'anévrysme aortique (3)
scanner d'anévrysme aortique (2)

Clinique Saint Jean - Sud de France

1 Place de l'Europe 34430 Saint-Jean-de-Védas.
04 67 01 01 01

Polyclinique Saint-Louis - Ganges

2 Place Joseph Boudouresques, 34190 Ganges
04 67 81 68 00

Chirurgie Vasculaire Montpellier Hérault

PATHOLOGIES

Découvrez les principales pathologies de chirurgie vasculaire que nous traitons :

Artérite des membres inférieurs

Rétrécissement ou occlusion de la lumière des artères au niveau des jambes. Généralement due aux dépots d’athérome dans les artères. La diminution de la vascularisation et donc l’apport en oxygène entraine des douleurs des jambes.

Insuffisance veineuse superficielle

Lourdeurs, gonflements de jambes, picotements ou crampes musculaires. Ces symptômes sont liés au reflux de sang dans les veines superficielles.

Sténose Carotidienne

La carotide interne alimente en direct le cerveau. Un rétrécissement sur cette artère peut causer ou entrainer un risque d’accident vasculaire cérébral.

Accès vasculaire d'hémodialyse

L’hémodialyse nécessite d’avoir accès au sang pour le nettoyer. Cela peut se faire avec des cathéters ou prothèses dédiés, ou idéalement une fistule artério-veineuse, crée à partir des veines superficielles du patient.